La constance est souvent plus facile à décrire en citant des exemples d’inconsistance. Par exemple : jouer violemment avec votre chien, le siffler, jouer à des jeux de mains, autoriser votre chien à vous mordiller (même un peu), jouer à des jeux de guerre. Eliminez ces activités, un chien n’est pas un jouet, pas de jeux violents. Ne vous rabaissez pas au niveau de votre chien.

Eliminez les activités où par exemple vous autorisez votre chien à : s’asseoir sur une chaise ou s’allonger sur le canapé, dormir avec vous, manger à la table, vous lécher le visage…

 

Les petites choses veulent parfois dire beaucoup

Lorsqu’il s’agit de devenir un maître effectif, les petites choses ont parfois beaucoup d’importance pour votre chien. Cela ne vous embête peut-être pas que votre chien s’allonge sur le canapé, mais pour votre chien, je vous assure, cela a une grande importance.

Gérez les comportements instinctifs. Parfois vous allez peut-être ressentir l’envie de laisser votre chien être un chien. Néanmoins, certaines des activités où votre chien agit instinctivement devraient être découragées par un « non » ferme. Par exemple lorsqu’il renifle tout et n’importe quoi.

Lorsque votre chien urine de manière obsessive, pour marquer son territoire, sur chaque odeur qu’il renifle, redirigez-le vers d’autres endroits plus « neutres ».  Exigez de votre chien qu’il urine dans des espaces ouverts, c'est-à-dire sans marquer un arbre ou un objet.

Certains chiens matures vont prendre l’habitude de gratter avec leurs pattes après avoir fait leurs besoins. Empêchez votre chien de faire cela en tirant doucement un petit coup sur la laisse avec un « non correctif ». C’est une tentative de gonfler son ego.

 

Toutes les techniques des Dresseurs Professionnels dans le guide DressermonChien