La commande “Couché”

Etape n°1 : Identifier le comportement de votre chien que vous souhaitez améliorer. Par exemple, lorsque vous dînez et que votre chien quémande, aboie et vous embête.

Etape n°2 : Choisir le comportement que vous aimeriez pour votre chien. Lorsque vous dînez, vous voudriez que votre chien soit allongé calmement sur le côté –pas d’aboiements ni de quête.

Etape n° 3 : Etablir les besoins nécessaires pour le comportement choisi – rester couché (vu préalablement), l’occuper avec un objet (jouet ou nourriture. Pratiquer cette habileté.

Etape n°4 : Pour cela, attacher votre chien avec sa laisse. Lorsque votre dîner est servi, ordonnez à votre chien de se coucher. Ensuite asseyez-vous à votre table. Si votre chien se lève, dites un « non » et redirigez-le à se recoucher. Commencez à dîner. Félicitez votre chien s’il reste couché. S’il continue à vous regarder pendant que vous dînez, faites en sorte qu’il soit couché dos à vous. Si votre chien a suivi correctement toutes les activités lors des 10 semaines de pratique vous ne devriez pas avoir de problèmes. Autrement, soyez patient, reprenez les entraînements et mettez votre chien au panier lors de vos repas.

 

La marche au talon

La plupart des chiens n’apprennent pas à marcher dans la maison. Enseignez-lui à vous suivre à l’intérieur de chez vous. De même pour les escaliers, ils ont tendance à se jeter sur les marches pour monter et descendre. Le but étant de les contrôler et les refréner, non de leur apprendre à monter ou descendre un escalier. Prenez votre chien en laisse et guidez-le dans l’escalier en le maintenant. Répétez cet exercice 10 fois à chaque entraînement et récompensez-le.

 

La commande « Assis »

Votre chien doit savoir se tenir un minimum lors de ses repas. Ordonnez à votre chien de s’asseoir, laisse en main, et placez sa gamelle sur le sol. Votre chien doit rester assis jusqu’à votre signal. Si ce n’est pas le cas, corrigez-le avec un non en lui ordonnant à nouveau de s’asseoir. Toujours varier la durée d’attente de la commande « Assis », autrement il anticipera.

Dès que votre chiot atteint ses 6 mois, et qu’il parvient à contrôler sa vessie, établissez un protocole de seuil de la porte. Lorsque votre chien a envie de faire ses besoins, faites-le s’asseoir devant la porte quelques secondes avant de le sortir. Inutile de le faire asseoir pour revenir dans la maison, il doit se sentir libre de rentrer chez vous. A chaque retour, familiarisez-le avec le mot « dedans » ou « à la maison » et félicitez-le.

Vous aimeriez que votre chien reste calme lorsque la sonnette de chez vous retentit. Faites asseoir votre chien (à plusieurs mètres de la sonnette) et dirigez-vous vers la porte puis retournez vers votre chien. Félicitez-le.

Refaites le même exercice, mais cette fois, faites asseoir votre chien devant la porte laisse en main. Ouvrez la porte, si votre chien bouge corrigez-le. Répétez cet exercice jusqu’à ce votre chien ignore la porte qui s’ouvre 3 fois à la suite. Puis pratiquez l’exercice en éloignant votre chien de la porte sans laisse. Une fois que votre chien est désensibilisé, demandez à une ou plusieurs personnes de rentrer et sortir par la porte, puis ajoutez la sonnette ou frappez à la porte. Si votre chien ne bouge pas félicitez-le sinon corrigez-le et recommencez.

N’oubliez pas de garder une voix neutre et calme. Répétez cet exercice à chaque fois que quelqu’un arrive chez vous.

 

Toutes les techniques des Dresseurs Professionnels dans le guide DressermonChien